35km - Les premiers vainqueurs connus !

Publiée le lundi 13 mai 2019 à 10:40

Alexis DARCEAUX s'impose sans l'ombre d'un doute

Le Dijonnais a largement dominé les débats du 1er Trail Trait de Morbier ce dimanche en 2h50'. À l’arrivée dans le village du Frasnois, le traileur était seul. Personne n’a pu suivre son rythme plus de 13 km. Chez les dames, victoire de la Jurassienne Marie Janod.

Un tout nouveau trail au départ du Frasnois pour promouvoir le morbier : l’idée avait de quoi allécher ce dimanche. Et le
célèbre fromage jurassien s’est fait ressentir sur la ligne d’arrivée, entre morbiflette, dégustation et ateliers de  fabrication. Est-ce ce doux fumet qui a motivé Alexis Darceaux à éteindre toute la concurrence sur le 36 km pour  arriver le premier ? Le Dijonnais s’est en tout cas baladé. Seul Maxime Leclerc, entraîneur en charge du ski au sein de l’équipe de France de combiné nordique, lui a un peu tenu tête. Jusqu’au 13e kilomètre plus précisément. « C’est parti très  doucement donc en petits groupes. Mais dès la 2e côte, on a fait la différence avec Maxime et je l’ai senti bien. Mais au 13e km, il a décroché et je n’ai pas trop compris pourquoi. Je n’avais pas l’impression d’en avoir mis plus », s’étonne  Alexis Darceaux. Non, son dauphin n’a pas subitement abandonné la bataille sans raison. « J’ai chopé un début de tendinite et ça m’a ralenti », souffle simplement Maxime Leclerc qui termine quand même à une très belle 2e place.

Légèrement aidé par le sort, Alexis Darceaux a donc totalement mis à profit ce coup de pouce du destin. Les jambes se sont mises en marche et plus personne ne l’a revu. « Je ne savais pas s’il était loin ou pas, donc je me suis forcé à toujours garder un rythme soutenu », abonde le Dijonnais. Il lui restait alors à bien négocier sa fin de course et ne pas se faire piéger par un tracé technique, accidenté et très glissant après les pluies de ces derniers jours. En
patron, il n’a jamais tremblé. « La course s’est très bien passée, que du plaisir. L’objectif était quand même un podium mais la 1re place je ne savais pas trop, surtout dans le Jura où il y a du niveau. Je voulais me rassurer avant les prochaines courses », sourit le vainqueur.

© Le Progrès - édition du 13/05/2020


La Jurassienne Marie JANOD s'impose en 3h32'22"

Solide performance de la Jurassienne Marie Janod, qui s’impose et signe une 28e place au scratch. « Initialement j’étais venu pour faire de l’entraînement. Je prépare les 50 km de Métabief, ça va être très costaud ! C’est pour ça qu’il faut que je mange du km ! » Et un peu de morbier aussi quand même.

© Le Progrès - édition du 13/05/2020